Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le beau monde livresque de Mégara

Le beau monde livresque de Mégara

"Un livre doit être la hache pour la mer gelée en nous." Kafka

Du féminisme à gogo!

Du féminisme à gogo!

Voici ma deuxième infidélité à la rentrée littéraire: Le premier jour du reste de ma vie de Virginie Grimaldi. J'avoue, j'ai adoré la couverture très flashy avec la nénette, les lunettes de soleil, le bateau, la mer!! L'été revivait dans mes mains! Le thème bien entendu m'a également happée au passage...

Marie, la petite quarantaine, est malheureuse. Femme au foyer, délaissée par son mari, aucune passion... Une vie de merde en gros! ( excusez cette vulgarité passagère! ) Boostée par ses filles, elle décide de larguer son époux le jour de son anniversaire et de partir seule pour une croisière de trois mois, visiter les plus beaux pays de ce monde. Elle compte se recentrer sur elle-même, se découvrir, se reposer, et en prendre plein la vue. Sur le paquebot digne d'un palace, elle fait rapidement connaissance de deux femmes, perdues comme elle: Camille, la vingtaine et Anne la soixantaine. Un beau trio féminin qui va vivre d'incroyables péripéties et une vraie histoire d'amitié. Quant au plaisir sexuel, il ne sera pas très loin...!

Evidemment, ce livre n'a pas la prestance du style hugolien ni la complexité des histoires durassiennes ni même la psychologie des personnages de Maupassant mais il fait du bien!! Différents thèmes cruciaux sont mis en exergue: l'importance de prendre soin de soi et de croire en son propre pouvoir, le bien-être de la solitude, l'influence du plaisir dans toutes ses acceptions, les petits bonheurs que le quotidien apporte.

Alors petit conseil d'une jouisseuse de la vie ( excusez cette fois-ci mon narcissisme! ): n'attendez pas pour profiter de la vie...

La citation du livre:

" On n'a pas besoin d'être deux pour être heureux. Comme si la vie se résumait à ça, comme si le bonheur n'était accessible qu'aux paires."

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

l.chauviere 29/09/2016 11:24

je crois que ce livre n'entrera jamais à la maison; sauf par des voies détournées ...une mère et deux filles ; cela me mets dans un contexte qu'il me semble connaitre ...quand à etre heureux , le reve du couple c'est de ne faire qu'un ..mais, bien sur ,le bonheur est aussi possible seul...heureusement .. bravo ,encore, pour savoir "donner envie de lire" avec les mots que tu emploies et la sincérité que l'on sent dans tes phrases

Mégara Ponvière 30/09/2016 17:42

ah! Elle est belle la solidarité féminine! Et merci pour ton commentaire sur ma manière d'écrire. Lire est une grande partie de ma jolie vie et retranscrire mes impressions est un réel plaisir.