Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le beau monde livresque de Mégara

Le beau monde livresque de Mégara

"La vie enfin découverte et éclaircie, c'est la littérature." Marcel Proust

Rire jaune avec la rentrée littéraire...

Rire jaune avec la rentrée littéraire...

Encore un livre mangé en deux jours! Et quel livre! Le sanglier de Myriam Chirousse.

Cet ouvrage minime raconte le samedi d'un couple lambda. Tout commence par un lever matinal, des gestes quotidiens faits mécaniquement, sans couper la routine de la semaine. Les deux amoureux partent ensuite faire des courses. A partir de là, tout capote... pour notre plus grand plaisir!

Ce livre est une sorte d'ovni. L'auteure a une écriture scolaire, elle décrit les faits et gestes du couple, comme ça lui vient. Détails du train-train de ces deux tourtereaux un peu déplumés par le temps qui passe; leur liaison en subit les conséquences. Tout est minutieusement détaillé, du récit au dialogues acérés. Je me suis prise à sourire voire à rire devant les prises de becs des deux protagonistes, qui se disputent et palabrent des heures à cause d'un petit fait banal qui prend des proportions étranges. Qui n'a pas vécu une dispute assaisonnée de sobriquets plus sympas les uns que les autres car la lumière de la cuisine était restée toute la nuit allumée?!

Sans trop nous faire réfléchir et nous remettre en question, Myriam Chirousse nous fait prendre conscience de nos petits défauts et ce, avec délectation et humour grinçant. On rit jaune car on se reconnait. Ce petit texte nous éclaire aussi sur le temps qui passe trop vite et qu'on ne peut rattrapper. Jouissez de la vie, de votre compagnon ou compagne et voyez toujours le positif dans chaque situation. Et laissez-vous prendre par ce bouquin qui se lit très vite, qui vous séduira et vous fera passer un super moment de solitude livresque.

La citation du livre:

" - Puisque je te dis qu'elle n'était pas ouverte.

- Tu as dit qu'elle était mal fermée.

- Je t'ai dit qu'elle était mal fermée, mais je n'ai pas dit qu'elle était ouverte.

- Faudrait savoir! Elle était ouverte ou fermée?

- Bon sang, ce que tu es pénible. Elle n'était pas grande ouverte, mais elle n'était pas non plus tout à fait fermée.

- Tu me prends pour un con ou quoi? Elle était ouverte, oui ou merde? "

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

l. chauviere 08/09/2016 16:09

question subsidiaire : à moins que la lecture du livre l'explique , pourquoi ce titre ???
c'est un gros porc qui mène une vie de chien à sa femme et il y a anguille sous roche ???
c'est une vraie langue de vipère et son mari ,qu'elle fait tourner en bourrique , n'est qu'un ane ???

Mégara Ponvière 11/09/2016 09:00

Mon petit clown de papa met de l'humour... Trop fort!!! Pour la "vraie" réponse ce titre évoque le surnom du personnage masculin durant son enfance à cause d'une dentition pas très régulière. Il fait aussi écho à un rêve de la femme de cette homme. Comme le roman en entier, ce titre est étrange et caustique.

chauvière 06/09/2016 18:33

d'après le commentaire , tous les couples devraient posséder ce livre ...cela permettrait ,surement , de régler beaucoup de disputes avec humour ...une sorte de Bible pour les couples

Mégara Ponvière 07/09/2016 20:54

Pas faux mon papa!