Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le beau monde livresque de Mégara

Le beau monde livresque de Mégara

"La vie enfin découverte et éclaircie, c'est la littérature." Marcel Proust

Un vrai thriller angoissant et plein de supense...

   

Je me suis tue de Mathieu Menegaux est un roman court, haletant, sublime. Pour un premier ouvrage, l'auteur fait très fort. Ouvrage dévoré en quelques heures!

    Le début est en fait la fin. Le lecteur comprend qu'une jeune femme est en prison pour un fait gravissime. Elle s'explique en prenant la plume. Heureuse quarantenaire, elle coule une vie paisible avec son mari, leur grand appartement luxueux, leurs amis bourgeois, leurs sorties culturelles. Le seul bémol: la stérilité du mari. Un soir, Claire se fait violer. Par fierté et orgueil, elle choisit le silence. Elle ne veut pas qu'on la voit comme une victime, une écorchée vive sous le joug d'un homme. Lorsqu'elle tombe enceinte, elle réprime sa pensée que le père est le violeur. Elle continue à vivre intensément sa maternité, sous les yeux de son mari, plus que ravi. Le bonheur parfait dure jusqu'aux huit mois de l'enfant. A partir de là, tout devient noir, terrible, violent à cause d'un fait anodin: la couleur des yeux du bambin. Tout bascule jusqu'au paroxysme de la violence d'une mère qui n'en est plus une... Claire tombe dans un cercle vicieux, où rien ne pourra la faire revenir.

    La focalisation interne, l'utilisation de la première personne du singulier rend le roman trépidant, angoissant, personnel. Le basculement d'une vie est écrit fortement, de manière virulente. Une écriture hâchée, vulgaire, tourbillonnante. Le lecteur reste pétrifié. Empathie, questionnement sont au rendez-vous.

    137 pages à lire absolument. Mais attention, vous ne ressortirez pas indemnes...

 

La citation du livre:

" Vite, mettez-moi en prison, condamnez-moi, isolez-moi, quitter ce monde rationnel où il faut une explication à tout, tout le temps, partout, je n'aspire qu'à la paix, oui, foutez-moi la paix, quel qu'en soit le prix."

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article